Combien gagne un petit restaurant : quel chiffre d’affaires espérer ?

combien gagne un petit restaurant

Il est important de se poser les bonnes questions quand on s’occupe de la gestion d’un petit restaurant. Cela permet de mieux rentabiliser. De toute évidence, la rentabilité d’un restaurant est un facteur clé pour sa prospérité. De ce fait, il faut travailler sur tous les aspects nécessaires afin d’espérer un excellent chiffre d’affaires. Voici l’essentiel à savoir sur le CA à espérer pour un petit restaurant.

Combien peut rapporter un petit restaurant ?

Plusieurs études ont été réalisées pour savoir combien gagne un petit restaurant. En général, le capital d’un petit restaurant oscille entre 60 000 et 220 000 €. En fonction de certains éléments, le chiffre d’affaires peut-être moins de 60 000 € ou plus de 220 000 €. Le principal élément qui fait varier ce montant est l’emplacement du restaurant.

Comme autres éléments qui font varier le chiffre d’affaires d’un restaurant, on a :

  • Sa capacité à chaque service ;
  • Le menu et le type de cuisine proposé ;
  • L’environnement concurrentiel.

Le fait que le petit restaurant appartienne à une franchise peut également jouer sur son chiffre d’affaires. Avec l’avancée de la technologie, il est aujourd’hui possible d’estimer le chiffre d’affaires de son petit restaurant avec des outils prévisionnels en ligne.

Comment fixer le prix de vente dans son petit restaurant ?

Il est plus facile de fixer les prix de ses menus si le petit restaurant n’est pas affilié à une franchise. Prenons l’exemple d’un chef de restaurant qui a un taux de marge de 200 % sur chaque formule qu’il vend.

A lire également :   Four air pulsé ou chaleur tournante professionnel : que choisir ?

Avec un coût de production de 20 €, ce dernier est obligé de générer 40 € sur sa vente. Par conséquent, le prix de vente du menu revient à 20 + 40 = 60 €. Par ailleurs, il est important de faire une étude de marché avant de fixer les prix de vente de son menu.

Dans le cas présent, le coefficient multiplicateur est de 60/20 = 3. Il peut varier en fonction de plusieurs paramètres, à savoir :

  • Le type de cuisine proposé par le restaurant ;
  • Le type de cuisine proposée par la concurrence ;
  • La présence ou non de boissons dans la formule ;
  • La qualité et la quantité vendues ;
  • Les tarifs des matières premières et des ingrédients.

N’hésitez pas à utiliser un outil prévisionnel adapté à votre restaurant pour déterminer comment le changement du prix d’un menu peut impacter votre chiffre d’affaires.

Comment booster les ventes de son petit restaurant ?

Booster les ventes de son petit restaurant et par la même occasion son chiffre d’affaires n’est pas difficile. En revanche, cela peut demander beaucoup de travail. En effet, il faut commencer par récolter des avis positifs sur TripAdvisor, Yelp ou Google my Business.

N’hésitez pas aussi à changer de positionnement et à augmenter le prix de vente des formules en fonction de cela. Une autre solution que bien de restaurants utilisent, offrir des boissons gratuites à partir d’un certain seuil de dépenses.

Mettre en place un site web pour faciliter les commandes des clients est également une excellente idée. Autre possibilité, développer des menus en fonction des âges. Vous pouvez aussi aménager une petite terrasse pour votre petit restaurant.

A lire également :   Rhum blanc ou ambré pour un cocktail : que choisir ?

Afin de satisfaire le plus de clients possible, n’hésitez pas à créer des recettes végétariennes pour avoir une plus grande part de marché. Nouer des partenariats avec un bar populaire dans la zone de votre petit restaurant peut aussi servir.

Pour faire connaître son restaurant, n’hésitez pas à collaborer avec des influenceurs qui interviennent dans vos segments de marché. En dehors de votre site web, vous devez avoir des pages sur les réseaux sociaux populaires comme Instagram, Facebook ou Twitter.

Il faudra régulièrement y poster vos menus du jour avec les services de livraison. Le service rapide est très apprécié des clients. De ce fait, n’hésitez pas à investir dans l’informatisation de votre établissement pour réduire les files d’attente.

Laisser un commentaire