Combien de prise de courant faut-il dans une cuisine ?

combien prise de courant cuisine

L’une des questions qui revient le plus souvent quand on construit son appartement ou qu’on rénove sa cuisine est de savoir combien de prises dans une cuisine seraient idéales. Avant de pouvoir répondre à cette question, il faut avoir une parfaite maîtrise des connaissances détaillées des normes en vigueur et de votre besoin. Après quoi, il sera possible de définir le nombre de prises de courant à installer dans sa cuisine.

Combien de prise dans une cuisine ?

La norme NF C 15 — 100 définit un nombre minimum de prises électriques à poser en fonction de la surface de la cuisine (hors prises spécialisées). Pour une surface de moins de 4 m², il faut un minimum de 3 prises électriques. En ce qui concerne les prises spécialisées pour cette surface, leur nombre est défini selon l’équipement présent dans la cuisine.

Si l’équipement n’est pas fourni, il faudra prévoir au minima 3 circuits spécialisés (2 en 16 A et un en 32 A). A l’inverse, si l’équipement est fourni, il faudra prévoir le nombre de prises selon les appareils disponibles. Si la cuisine fait une superficie supérieure à 4 m², il faudra au moins 6 prises électriques (avec 4 installées au-dessus du plan de travail).

Quand les prises sont posées au-dessus du plan de travail, il est indispensable de prévoir une distance d’au moins 8 cm de haut. Pour ce qui est des autres prises, il faut prendre une mesure de 1,30 m par rapport au sol.

A lire également :   Les vaisseliers : des meubles aussi pratiques que décoratifs !

Il est interdit selon la norme en vigueur d’installer des prises électriques au-dessus de l’évier et de la plaque de cuisson. Enfin, il est possible d’installer une prise additionnelle pour la hotte aspirante. Son installation doit se faire à une hauteur de 1,80 m minimum du sol.

Que savoir de la norme NF C 15 — 100 pour la cuisine ?

La norme NF C 15 — 100 permet de rassembler les obligations assurant le bon fonctionnement de l’installation électrique domestique. Ainsi, il a été mis en place à travers cette norme des règles propres à chaque pièce et chaque élément. Il est de fait possible d’assurer le bien-être et la sécurité des résidants et des biens.

En ce qui concerne l’installation électrique, la cuisine est considérée au même titre que la salle de bain comme une pièce à risque d’accident. Cela est dû au fait que les prises et les équipements domestiques qui s’y retrouvent sont également proches de l’eau.

C’est la raison pour laquelle la norme NF C 15 — 100 encadre à travers diverses mesures l’installation électrique à effectuer dans cette pièce. À retenir que ces mesures permettent de répondre à différentes questions :

  • Combien de prises dans une cuisine et quel emplacement seraient appropriées ;
  • Quels sont les types de circuits destinés au branchement des appareils ;
  • Ce qu’il faut savoir des éclairages.

Aussi, cette norme exige la pose de différentes prises pour la cuisine. Elles doivent être alimentées de manière séparée du reste du logement. Au nombre de ces prises, il y a :

  • Les prises de courant classiques ;
  • Les prises spécialisées pour l’alimentation d’appareils électroménagers de forte puissance comme : les plaques de cuisson, le four électrique… ;
  • Une prise pour la hotte (optionnelle).
A lire également :   Butane ou propane : que choisir pour son barbecue ? 

Il faut également ajouter une prise RJ 45 pour la communication (selon l’amendement n° 5).

Laisser un commentaire