Comment ouvrir un bar : le guide complet

guide ouvrir bar en france

Avoir un projet ne garantit pas sa réussite. En effet, pour avoir du succès dans son projet sur le long terme, il est important de penser à tout ou presque. Il en est de même lorsqu’on souhaite ouvrir un bar en France. Il faut savoir qu’il existe des étapes obligatoires qu’il faut respecter quand on se pose la question de savoir comment ouvrir un bar. Voici un guide qui vous sera utile pour concrétiser votre projet.

Réaliser le business plan pour votre bar

Avant tout, il faut trouver un concept qui se démarque sur le marché et qui attire facilement les clients. Cela peut se faire à travers les valeurs que véhiculera le bar, la qualité des produits ou du service, etc.

Quand on souhaite ouvrir un bar, on a le choix entre différents concepts : bar à tapas, bar à cocktail, bar à vin, bar à thème… C’est lors de l’étude du marché que l’on sait quel bar est plus demandé dans quelle zone ou quel bar existe moins dans quelle zone, etc.

Après, vient le business plan qui est indispensable pour toute personne souhaitant établir une entreprise. Il est facile à travers le business plan de savoir si son projet est viable ou non. À noter que le business plan permet de :

  • Établir un budget prévisionnel en définissant les prix sans oublier la TVA ;
  • Définir toutes les marges ;
  • Déterminer le coût des matériels ;
  • Tenir compte des salaires.
  • Réaliser une étude d’implantation en fonction de la démographie.
  • Réaliser une analyse et un benchmark concurrentiel pour déterminer son unicité sur le secteur (style de bar, tarifications, etc.)
A lire également :   Comment bien investir dans le vin ?

Chercher le financement pour ouvrir un bar

Il est estimé aujourd’hui que pour ouvrir un bar, il faut prévoir entre 150 000 et 250 000 euros. Généralement, peu de personnes peuvent se permettre de réunir aisément cette somme par leur unique effort. Il existe donc des solutions pour accompagner les investisseurs dans ce type de projet : l’emprunt bancaire, les aides de l’État ou encore le crowdfunding.

Il faut donc dans un premier temps définir un budget prévisionnel incluant le loyer, les salaires, les charges, les équipements, la formation… Ensuite, il faudra déterminer le temps qu’il faudra avant de rentabiliser l’investissement.

En établissant un bon dossier lors de la demande de financement, il sera plus commode de rassurer la banque. On a à cet effet plus de chances d’obtenir le prêt nécessaire pour mettre en place son projet.

Un bon statut juridique pour son projet de bar en France

Une autre étape indispensable à respecter en ouvrant son bar est le choix de sa forme juridique. Le rôle des statuts juridiques est de définir légalement le régime social et fiscal des entreprises. Il sert aussi à déterminer les relations entre les associés, le dirigeant et l’entreprise. Il existe plusieurs formes juridiques en France aujourd’hui :

  • La SARL (société à responsabilité limitée) ;
  • L’EURL (société Unipersonnelle à responsabilité limitée) ;
  • L’Entreprise individuelle.

Respecter les lois et règlementations en vigueur

Avant d’ouvrir son bar, il importe de se renseigner sur les lois et règlementations à respecter dans le pays. Il faut savoir qu’en France, la règlementation d’ouverture-bar est l’une des règlementations les plus strictes. Cela permet d’assurer l’existence du bar, sa bonne gestion ainsi que sa pérennité. Il faudra s’assurer d’obtenir divers documents obligatoires, à savoir :

  • Le permis pour la musique ;
  • Le permis d’exploitation ;
  • La licence d’exploitation d’un restaurant et d’un débit de boissons (licence IV).
A lire également :   Comment aménager une terrasse de restaurant ?

Trouver l’emplacement idéal et équiper le bar

Le local commercial représente l’emplacement à louer ou à acheter pour établir son bar. Avant de choisir le bon, il faudra certainement visiter plusieurs emplacements. Prenez en compte vos besoins et vos attentes pour faire le bon choix. Après avoir déniché le local idéal, il faut lui donner vie.

Pour cela, déterminez tous les équipements qui seront nécessaires à l’exploitation du bar (allant du mobilier jusqu’à la déco). Il est possible de demander divers devis pour l’estimation du coût du matériel et des autres charges à supporter.

Informer de l’ouverture du bar

Après les étapes précédentes, respectées, vient le moment de promouvoir son bar afin d’attirer le maximum de clients. Pour ce faire, il faut :

  • Mentionner l’évènement à son entourage ;
  • Mettre en place des comptes dédiés à son bar et passer des informations concernant son ouverture (réseaux sociaux type Instagram, Facebook, site web, fiche Google My Business, etc.) ;
  • Partager des flyers au sein d’autres bars partenaires et communiquer auprès d’influenceurs locaux. Cela permettra de toucher les bonnes cibles.

En respectant chacune de ces étapes, il est plus facile de répondre à la question préoccupant nombre d’investisseurs français : comment ouvrir un bar.

Laisser un commentaire