Deltaplane ou parapente : que choisir entre les deux ?

deltaplane ou parapente

Le deltaplane et le parapente sont tous identifiés dans la catégorie des activités de vol libre sans moteur. Généralement confondus à cause de leurs multiples points communs, ils offrent une expérience de vol dynamique et impressionnante. Si vous hésitez à choisir entre l’une ou l’autre de ces deux activités, ce guide vous sera utile.

Le deltaplane

Le deltaplane constitue une invention qui fait sa première apparition en l’an 1811. Ce fut durant les années 1960 qu’il subit d’importants travaux et modifications à la NASA afin de servir lors de la conquête spatiale. Il est également connu sous le nom d’aile delta.

Présentation du deltaplane et ses particularités

Le deltaplane possède une structure métallique semblable à la lettre V (en majuscule) et peut être décollé du sol à pied. Il a une aile de forme triangulaire qui lui est fixée, une base parfaitement rigide et une barre de pilotage. La raideur de l’aile est garantie par l’ossature métallique sur laquelle elle est accrochée. Sur la base se retrouve un harnais. Le deltaplane est en mesure d’atteindre les 100 km/h en plein vol.

Les avantages et inconvénients du deltaplane

Le deltaplane est une machine sécuritaire. Ses performances surpassent celles du parapente. Il est si solide qu’il peut voler dans des espaces aériens soumis à de rudes conditions météorologiques.

A lire également :   Comment laver un sac à dos ? Les étapes

Avec des caractéristiques moyennes de 4 m de long et un poids de 25 kg, son déplacement peut se révéler éprouvant. Cette difficulté est accentuée par le fait qu’il dispose d’une structure rigide. Durant le vol, le pilote doit être allongé avec le visage face au sol. Ce qui n’est pas des plus plaisant.

Où peut-on faire du deltaplane en France ?

Le meilleur endroit où faire du deltaplane en France reste la région Rhône-Alpes. Profitez d’un vol au-dessus du lac d’Annecy ou à Alpes d’Huez pour admirer le relief.

Le parapente

L’ancêtre du parapente, le sailwing, a vu le jour durant l’an 1965 et était équipé d’une aile monosurface. Quelques mois plus tard, un autre modèle fut également fabriqué et portait le nom de parafoil. Celui-ci avait la particularité d’être un parachute à caisson à double face.

Présentation du parapente et ses particularités

Le parapente a des traits identiques à ceux d’un parachute et est doté d’un large voile de texture souple. Lors d’un vol avec un parapente, ce dernier se rigidifie progressivement à cause de la pression générée par le flux d’air produit. Le dispositif comprend aussi un moniteur, une sellette et un parachute de secours. Il peut atteindre 40 km/h.

Les avantages et inconvénients du parapente

Le parapente offre également des gages de sécurité. Sa souplesse permet de le ranger dans de gros sacs et de le transporter aisément, car il pèse une quinzaine de kilos en moyenne. Son pilotage se fait assis, avec les bras levés et les jambes suspendues. Ce qui offre plus de confort.

A lire également :   Meilleur correcteur d'orthographe en ligne : notre sélection

Il reste toutefois moins performant et ne peut pas décoller librement quand la vitesse du vent excède 30 km/h. Les sensations sont moins fortes avec le parapente à cause de sa vitesse limitée.

Où peut-on faire du parapente en France ?

Les endroits où vivre cette expérience unique ne manquent pas dans l’Hexagone. Faites-le dans le ciel de Chamonix, près de digne-les-bains, à luz-Ardiden, près du lac Léman et près de Castres.

À présent que vous connaissez les différences entre les deux activités aériennes, laquelle choisir ? Alors que le parapente convient pour une légère montée d’adrénaline, le deltaplane est à privilégier pour une expérience plus folle.

Baptême en parapente : comment ça se passe ?

Pour faire du parapente, vous devez d’abord trouver un endroit où cette activité est possible. Vous pouvez le faire en contactant un club local ou en effectuant une recherche en ligne. Parmi les sites les plus célèbres pour le parapente sont ceux de Digne-les-Bains, Luz-Ardiden, et Chamonix.

Une fois que vous aurez trouvé un endroit, vous devrez réserver une séance avec un moniteur. Il est important d’être accompagné par un professionnel du vol en parapente lors de votre première expérience, car cette activité peut être dangereuse si elle n’est pas effectuée correctement.

Le jour de votre vol en parapente, vous rencontrerez votre moniteur et recevrez un briefing sur l’activité. Vous serez ensuite équipé d’un harnais et d’un casque, et subirez un dernier contrôle de sécurité.

Une fois que tout est prêt, vous serez emmené au point de décollage. Après quelques minutes d’attente, vous décollerez et commencerez votre vol !

A lire également :   Quelle est la meilleure plateforme de paris tennis en ligne ?

La durée du vol dépend des conditions météorologiques et de votre propre niveau de fatigue, mais il dure généralement entre 20 et 30 minutes. À la fin de votre vol, vous atterrirez en toute sécurité et serez détaché de votre parapente.

Laisser un commentaire